A la recherche du bien commun

Photo Aube

La crise sanitaire, économique, écologique actuelle nous amène à nous interroger. Comment l’Eglise a-t-elle réagi face aux défis sociaux des dernières décennies, quelles bases a-t-elle posé pour fonder la recherche du bien commun ? Un document de Bernard Schneckenburger rappelait en 2011 en quelques pages les apports principaux des encycliques qui se sont succédé depuis Rerum Novarum en 1891 : Mission sociale de l’Eglise dans le monde d’aujourd’hui. A relire avec profit ! La Pensée sociale de l’Eglise a des choses à nous dire en cette période de crise.

Laudato Si’ s’est ajoutée à ces grands textes en 2015. Au § 201, le pape François y appelle notamment à un dialogue général, entre les religions, les sciences, les mouvements écologistes… pour relever les défis considérables qui nous attendent.  Nous vous invitons à découvrir une vidéo (https://www.youtube.com/watch?v=cI_WmDsR4zA&list=PL5c8gysZPLlkA2EPr2Ti4nea51gJxS11B&index=7&t=0s) d’une soirée réunissant fin 2015 aux Bernardins (pendant la COP 21) quatre représentants des traditions bouddhiste, juive, chrétienne et musulmane autour de la question : quel message commun pour la protection de la Création ? Il y a bien des convergences sur les limites de notre Terre et l’absence de limites à notre solidarité : qu’elles nous aident à vivre plus intensément la grande prière universelle du Vendredi Saint pour tous les croyants et tous les hommes.