Conversion écologique : et si on déconfinait nos esprits ?

Deconfinement de l'esprit 2

« Miser sur un autre style de vie », « écouter tant la clameur de la terre que la clameur des pauvres », nous dit le pape François dans Laudato Si’. Mais comment faire si « tout est lié » et donc compliqué ? Mercredi 10 juin à 20h30, nous accueillerons Dominique Lang, assomptionniste, journaliste au Pèlerin, animateur du blog Eglises et Ecologies pour une visioconférence-débat. Il nous aidera à mieux comprendre le PROCESSUS de la conversion écologique : prendre conscience, dialoguer entre générations et entre parties de la société, identifier les blocages pour les dépasser…

Pour participer le 10 juin, il vous suffira de cliquer sur le lien suivant avant 20h30 : Connexion pour la conférence du 10 juin    à partir de votre ordinateur équipé d’une caméra et d’un micro ; donnez votre nom, et l’animateur vous fera entrer au bout de quelques secondes dans la salle de réunion virtuelle. Ensuite, laissez-vous faire ! L’accès est possible aussi depuis une tablette voire un smartphone (mais l’écran étant plus petit, il vous sera difficile de bien voir les autres participants). N’hésitez pas à inviter vos proches : il y aura 500 places dans la salle virtuelle !

Pour réfléchir concrètement à la suite, une proposition de Mgr Jacques Turck pour le diocèse de Nanterre :
Lire la suite

La conversion écologique : et si on s’y mettait ?

St Cucufa 2

Etang de Saint-Cucufa (février 2020)

5 ans déjà depuis Laudato Si’, la COP 21 … Beaucoup ressentent un décalage entre ce qu’il faudrait faire et ce que nous faisons. Pour avancer, les Semaines Sociales de Rueil vous proposent une démarche structurée, dans le cadre de leur cycle « Quelle ville voulons-nous ? ».

Nous vous proposons une réflexion en petits groupes à partir de la lettre du pape François « à tous les hommes de la planète »,  Laudato Si’, qui a mis sur le devant de la scène les notions de bien commun, de lien entre « la clameur de la terre et la clameur des pauvres », etc. Trois fiches pédagogiques (que vous trouverez ci-dessous) nous ont permis d’examiner successivement : le diagnostic sur la crise écologique et sociale et sur ses racines, le cap à suivre (« l’écologie intégrale »), les lignes d’action individuelle et collective. Une première réunion physique a eu lieu le 3 mars, les deux suivantes -les 8 et 27 mai – se sont déroulées en visioconférence.

D’autres étapes suivront : une soirée-débat, le 10 juin, avec Dominique Lang, Assomptionniste, Journaliste au Pèlerin, animateur du blog Eglises et Ecologies, puis un échange sur les actions concrètes, individuelles et au niveau de notre ville, sur des thèmes donnés, car il est difficile de discerner seul les actions les plus utiles à notre portée, tant on entend de choses … A bientôt !

Fiche 1 : Laudato Si’ – Le diagnostic : Laudato Si Fiche 1 pour le 3 mars
Fiche 2 : Laudato Si’ – Le cap : Laudato Si Fiche 2 pour le 8 mai
Fiche 3 : Laudato Si’ – Les lignes d’action : Laudato Si Fiche 3 pour le 27 mai

Les mots clés en synthèse des trois réunions :   La conversion écologique synthèse soirées Laudato Si